Biologie du thon rouge
Écrit par Administrator   
23-11-2010
 
 
 Au cours de cette sortie de pêche au thon rouge à bord du Fishmania II, ce pêcheur responsable remet à l'eau ce thon rouge non maillé

  Le thon rouge et la pêche au gros

LA FICHE DU MOIS                 novembre 2001 n° 30 

 

Thon Rouge (Thunnus thynnus thynnus)

de l’Atlantique Est et Méditerranée

 

 

 

 

 

 La page d'accueil de FISHMANIA Organisation Pêche au gros vous présente toutes ses activités de pêche sportive en mer à CAVALAIRE dans le Var: pêche sporti

De nombreux sites internet ne vous fournissent aucun renseignement sur la localisation de l’entreprise, ses images bancaires, les présentations de son personnel et la description des moyens utilisés par la société. Sur cette page, Fishmania Organisation ne vous cache rien et vous saurez tout de cette société

La pêche au gros est bien connue sous différentes appellations : pêche sportive au gros, pêche à la traîne, pêche au thon, pêche aux gros poissons pélagiques (thons rouges, thons blancs, dorades coryphènes, marlin blanc, espadon spearfish….)

La pêche grands fonds est relativement récente. Cette activité se pratique dans les grandes profondeurs de 200 à 800 m. elle nécessite un matériel adapté. Dans des profondeurs moindres, elle peut se conjuguer avec la pêche au jig (jigging) qui consiste à faire vivre par d’amples et rapides agitations des leurres adaptés montés sur des cannes équipées de moulinets spécifiques

Sur cette page de la pêche réservée aux enfants, vous ferrez connaissance des petits poissons de roche qui se pêchent par petite profondeur. Cette pêche se pratique au bord de la côte, elles est très sécurisante pour les enfants

Les Iles d’Or sont bien connues du monde entier. Elles sont composées de quatre Iles : Le Levant, Port-Cros, Bagaud et Porquerolles. Cette dernière est la seule qui soit vraiment habitée. Port-cros et Bagaud sont le cadre d’un parc national et Le Levant est la propriété de la Marine Nationale

Des cétacés divers fréquentent en été les côtes de la Provence. Vous pourrez côtoyer roqual, cachalots, dauphins divers, au cours des sorties en pêche au gros que Fishmania vous propose

 Cliquer ici pour ouvrir la page d'accès au diaporama que vous pourrez lancer en activant le lien « lancer le diaporama ». Cette galerie photos contient des images prises par Louis le Capitaine du Fishmania II ou par les clients au cours des sorties en pêche au gros, pêche grands fonds, petite pêche côtière pour les enfants et croisières vers les Iles d'Or. Vous y trouverez aussi des clichés et images de baleines et dauphins, nos compagnons de pêches

 Les tarifs de Fishmania Organisation sont calculés au plus juste. Bien sur, à prime abord, ils semblent élevés, mais les frais qui découlent de cette activité sont importants Et le bénéfice que l’on peut en tirer est bien mince. En ouvrant cette page vous serez tout de même séduits par les tarifs des différentes activités proposées

Les vidéos sont des moyens modernes pour présenter bien des activités. En les consultant on peut se rendre compte de la vraisemblance des prestations proposées. Fishmania Organisation vous offre des vidéos filmées à bord, sur les différentes prestations pratiquées

Les sites internet son bien plus faciles à parcourir quand on peut disposer un bon plan. Louis le capitaine de Fishmania Organisation, vous propose celui-ci : il vous facilitera une agréable promenade sur les nombreuses pages du site

Espèce océanique pélagique dont l’aire de répartition recouvre l’ensemble de l’Atlantique Nord et de ses mers adjacentes, le thon rouge est constitué de deux stocks, l’un en Atlantique Ouest, l’autre en Atlantique Est et Méditerranée, un des sites principaux de la pêche au gros. Mers du Nord et de Norvège, golfe de Gascogne, Méditerranée et Maroc forment ses principales aires de distribution dans l’Atlantique Est. Doués d’une haute capacité de thermo régulation, les thons rouges adultes se trouvent en eaux de surface (entre 11°C et22°C) mais peuvent effectuer des plongées profondes (jusqu’à 1 000 m) et supporter des eaux froides (jusqu’à 5°C). Si les juvéniles se nourrissent de crustacés (60%), poissons (20%) et céphalopodes (20%), les adultes ont un régime alimentaire composé de poissons pélagiques (anchois, sardine, hareng, sprat). Le thon rouge a une croissance rapide et grandit d’abord fortement en longueur (50 cm à 1 an, 1 m à 3a n s, 2 m à 10 ans, 3 m à 20-25 ans) p u i s, plus tardivement, en poids (3 kg à 1 an, 150-180 kg à 10 ans, 400 kg à 20-25 ans). Il peut vivre longtemps (30-40 ans) et atteindre de très grandes tailles (plus de 3 m et jusqu’à 900 kg). Les Baléares et le détroit de Sicile sont les principales zones connues de la reproduction du thon rouge. La ponte se déroule en mai juin, dans des eaux aux alentours de 22-24°C. Près de 50% des individus atteignent la maturité entre 4 et 5 ans et la fécondité est élevée puisqu’une femelle porte de 5 à 45 millions d’œufs selon son âge. Le thon rouge opère de vastes migrations entre ses aires de ponte et de nutrition, ainsi que des migrations atlantiques (probablement le long du Gulf Stream). Les individus les plus âgés peuvent migrer au nord (jusqu’au Cap Nord) et au sud (jusqu’aux îles du Cap - Vert). Un thon rouge adulte peut parcourir 70 à80 km/ jour à une vitesse moyenne de 6 km/h tout en pouvant atteindre30 km/h en pointe.

 

COMMENT EST-IL EXPLOITE

 

L’exploitation du thon rouge en Atlantique-Est et Méditerranée a longtemps reposé sur trois principaux engins : la madrague, la senne de plage et la canne. De récentes analyses montrent que les captures de thon rouge ont varié au cours du temps, à la suite de variations naturelles de la taille du stock ou de changements migratoires. A partir des années 1930-1940, la pêche au thon rouge se développe en mers du Nord et de Norvège, où elle atteint son apogée dans les années1950 (15 000 tonnes/an). Cette pêche au thon rouge s’effondre dans les années 1960, probablement à cause de changements migratoires (et non de sur exploitation). C’est à cette période que sont introduites la palangre et la senne tournante en Méditerranée où, après une période de plus faible activité dans les années 1970, la pêche connaît un regain d’activité. Les débarquements de thons rouges totaux des années 1990 (30 000 à 50 000 t/an) dépassent ceux des années 1950 (25 000 à 35 000 t/an). De 60% à 70% des captures actuelles sont effectuées à la senne tournante, le reste se répartissant entre la palangre, la canne et la madrague. Après l ’ Espagne, la France et l’Italie (qui totalisent près des 2/3 des captures globales de thons rouges), viennent le Japon et, depuis peu, le Maroc, la Tu n i s i e, la Croatie et la Turquie. A la suite du récent développement du marché du sushi-sashimi au Japon, cette pêcherie est devenue hautement rentable (un thon rouge peut se vendre plus de 50 000 US$ sur la criée de Tokyo !). La flottille française s’est rapidement modernisée et a acquis un caractère semi-industriel. Les senneurs récents sont plus grands (45 m contre 25 m il y a 15 ans), plus puissants, et mieux équipés. Depuis quelques années, une partie des captures de thon rouge des senneurs n’est plus débarquée au port, les poissons étant transférés vivants, directement de la senne vers des bateaux piscines pour être ensuite mis en cages où ils sont engraissés pendant plusieurs mois. Si les captures en nombre d’individus apparaissent très largement dominées par les petites classes de taille (juvéniles de 30 à 100 cm), celles en poids sont dominées par deux catégories les juvéniles de 0 à 3 ans et les adultes de plus de 8 ans. Suite à la mise en place d’une réglementation sur la taille minimale, les très fortes captures de thons rouges de 0 et 1 an ont officiellement diminué après 1990. Toutes fois, peu ou pas déclarée, cette pêche semble partiellement se poursuivre. Si, depuis une dizaine d’années, l’effort de pêche s’oriente vers les gros poissons, la senne tournante permet la pêche des juvéniles, comme des adultes, et engendre très peu de prises accessoires. La canne est plutôt dévolue à la pêche des juvéniles dans le golfe de Gascogne, alors que la palangre, utilisée dans l’Atlantique Nord, exploite des individus âgés. Ce dernier engin pose, avec la thonaille (filet maillant dérivant récemment interdit), des problèmes de prises accessoires (dauphins, requins et oiseaux marins…).

 

QUEL DIAGNOSTIC ?

 

Les mortalités par pêche sur les thons rouges juvéniles ont doublé sur les 20 dernières années. Celles sur les gros reproducteurs sont longtemps restées faibles, avant d’augmenter brutalement en 1994 à la suite du fort développement des pêcheries sur les reproducteurs dans les zones des Baléares et de Sicile. Si le recrutement varie d’une année à l’autre, sur le long terme, le niveau moyen après 1980 apparaît plus élevé que sur la période précédente. La biomasse reproductrice de thons rouge présente une tendance décroissante quasi continue depuis 1975, avec une accentuation de la pente depuis 1994. En 1997 elle représenterait le 1/3 de celle de 1975. Cependant cette importante baisse ne semble pas encore avoir affecté le recrutement qui reste, sur le long terme, au même niveau. Sous déclarations des captures de thons rouges, difficulté à quantifier l’évolution de l’effort de pêche et méconnaissance de certains processus biologiques (mortalité naturelle et migration) font que les résultats de la dernière évaluation sont entachés d’une incertitude importante. Cependant, le fort développement des pêcheries sur les adultes, l’augmentation constante des mortalités par pêche et la forte décroissance de la biomasse des reproducteurs indiquent que ce stock de thons rouges est fortement exploité, voire surexploité. L’évaluation menée en 1998 par la CICTA (Commission internationale pour la conservation des thonidés atlantiques (ICCAT en anglais) a conclu qu’il ne pouvait soutenir une capture annuelle supérieure à 25 000 tonnes, soit deux fois moins qu’au cours des années récentes. En conséquence, la CICTA a réajusté les quotas à 33 000 tonnes en 1999 et 29 500 tonnes en 2000 et 2001. Par ailleurs, les caractéristiques biologiques de cette espèce font que le thon rouge est plus vulnérable à l’exploitation que les thonidés tropicaux. Il est de plus particulièrement sensible l’exploitation des juvéniles, d’où l’importance des réglementations sur les tailles minimales (6,4kg actuellement). Le manque d’application et de contrôle des mesures de gestion préconisées par la CICTA fait qu’il pèse, à l’heure actuelle, un réel danger sur ce stock. Et ce d’autant que les progrès technologiques diminuent chaque jour les aires non-exploitées et renforcent les risques de surexploitation du thon rouge.

 

Fiche réalisée par

Je a n - Marc F RO M E N T I N

IFREMER -Sète

 Les tarifs de Fishmania pêche sportive au gros sont très compétitifs malgré la qualité haut de game appliquées aux prestations d'une sortie en pêche au gros en mer par Fishmania pêche au gros Les tarifs de Fishmania pêche sportive au gros sont très compétitifs malgré la qualité haut de game appliquées aux prestations d'une sortie en pêche au gros en mer par Fishmania pêche au gros

Fishmania pêche au gros a choisi Adobe PDF pour son bulletin de réservation de cadeau pêche. Il vous suffit de cliquer sur cette vignette pour ouvrir adobe Reader et télécharger le document de réservation de pêche cadeau

Comment remplmir le  doc de réservation cadeau  avec votre ord

Ifremer                                              Les nouvelles de l’Ifremer - n°30 - Novembre 2001 4

 

Retour : Pêche au gros accueil

Suite : Les charters pêche au gros

  
 Image d'un thon rouge par Fismania pêché sportive au gros en mer
 Vous pouvez constater avec cette image la moindre importance du stock de thon rouge du stock est par rapport au stock ouest de thon rouge. Cependant ce stock est est le plus pêché par les pêcheries professionnelles.
 Tout le monde est conscient des ravages occasionnés par la pêche professionnelle du thon rouge. Les contrôles acharnés effectués par les autorités sur les charters de pêche sportive portentent atteinte à l'exercice de la profession alors que leur impact sur la ressouce est minime
 Ce n'est qu'un petit apperçu que Fishmania pêche sportive au gros vous présente pour que vous puissiez constater les dégâts occasionnés par la pêche professionnelle
                                                 
http://www.peche-croisiere-charter.com/images/Accueil/sans%20titre.jpg

Dernière mise à jour : ( 05-06-2018 )